Le gouvernement Modi entend limiter les consultations publiques préalables aux chantiers de grande infrastructures. Présenté comme plus transparent, ce projet très critiqué risque de ravager les écosystèmes.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici