Poussé à fond au cours des précédents étés caniculaires, l’air conditionné semble ne plus avoir la cote auprès des Français, plus soucieux des vagues de Covid-19 que des vagues de chaleur.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici