Depuis le 10 juin, l’eau du robinet du village préhistorique des Pyrénées-Orientales a été déclarée impropre à la consommation. L’Agence régionale de la santé y a relevé des traces de pesticides à des taux dépassant le seuil autorisé.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici