Des éleveurs espèrent mettre en œuvre, courant 2021, des unités d’abattage mobile, pour garantir un meilleur traitement des animaux et revitaliser des filières locales.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici