Alors que la destruction de la forêt tropicale se poursuit, Sonia Guajajara, coordonnatrice exécutive de l’Articulation des peuples indigènes du Brésil, et Maria Laura Canineu, directrice du bureau de Human Rights Watch, exhortent dans une tribune au « Monde » l’Union européenne à ne pas ratifier l’accord commercial avec le Mercosur si le chef d’Etat brésilien n’honore pas ses engagements environnementaux

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici