Six mois après avoir décrété l’urgence mondiale, l’agence onusienne s’est de nouveau réunie en raison de la propagation toujours inquiétante du SARS-CoV-2.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici