Malgré la fermeture des frontières européennes et des boîtes de nuit, le port varois est toujours bondé et continue de danser, qu’importe la crise et le Covid-19.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici