Les 437 nouveaux cas de contamination à Tokyo le 31 juillet relancent les critiques sur les incohérences du gouvernement central en matière de gestion de la crise sanitaire.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici