Avant de tomber malade, Aritana avait lancé une campagne de récolte de fonds pour faciliter l’accès aux soins des membres de sa communauté. Le coronavirus touche de plein fouet les indigènes, en raison de leur immunité plus faible et de la difficulté d’accès aux soins.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici