La France a décidé de lever l’interdiction d’une partie de ces insecticides pour permettre aux agriculteurs de lutter contre les pucerons verts qui attaquent les betteraves. Mais selon l’association écologiste, il existait « d’autres produits, des insecticides plus courants » et moins toxiques.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici