Au printemps, plusieurs arrêtés municipaux obligeant à porter le masque avaient été annulés. Depuis une semaine, ils se multiplient de nouveau mais sont cette fois validés par la justice.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici