Dans ces zones, Météo-France s’inquiète d’un « risque de surmortalité dans le contexte sanitaire actuel lié à la pollution à l’ozone et au Covid ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici