Favorisée par la politique du président Jair Bolsonaro, la déforestation continue de s’aggraver dans l’Amazonie brésilienne, favorisant l’émergence de nouvelles maladies infectieuses, menaçant de plus en plus la survie des Amérindiens, s’inquiète l’archéologue Stéphen Rostain, dans une tribune au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici