Arrivé en février au plus proche du pôle Nord, le navire FS Polarstern dérive dans les glaces arctiques. À son bord, des dizaines de scientifiques étudient les interactions entre la banquise, l’atmosphère et la vie océanique, et leur influence sur le climat de la planète.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici