Après la centrale nucléaire de Golfech, c’est celle de Chooz dans les Ardennes qui est contrainte de baisser sa production d’électricité en raison de la canicule et de la sécheresse.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici