Si la Russie a connu un pic des contaminations début mai avec plus de 10.000 nouveaux cas quotidiens pendant plusieurs jours, les autorités sanitaires estiment désormais que l’épidémie est sous contrôle.

Lire l’article

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici