Plus d’ouvrières ont survécu à l’hiver en raison de sa douceur. Attention ! Les déloger soi-même peut s’avérer dangereux. 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici