Face à la hausse du nombre de cas plus marquée chez les jeunes adultes ces dernières semaines, le gouvernement et les autorités sanitaires tentent de les responsabiliser sans les stigmatiser.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici