La marée noire à l’île Maurice a provoqué un élan de solidarité. Malgré les risques, des milliers de volontaires sont toujours sur les lieux de la catastrophe et ils donnent leurs cheveux, qui servent à confectionner des filets et des bouées. 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici