Editorial. Sans débat, le gouvernement a décidé de réintroduire les insecticides « tueurs d’abeilles » dans la production de betteraves, interdits depuis 2018. Au risque de ruiner la crédibilité de ses professions de foi vertes.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici