Paris a déployé deux chasseurs Rafale et deux bâtiments de la marine nationale en Méditerranée orientale. Vendredi, le président turc a accusé la France de jouer au « caïd ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici