Soutenu par l’opinion publique, ce projet de scrutin sur la cause animale enflamme depuis juillet le monde des éleveurs et des chasseurs. Déjà, les lobbies s’activent pour le tuer dans l’œuf.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici