La cohabitation millénaire entre chats, chiens et nous autres humains a substantiellement modifié les cerveaux, les gènes et les hormones des trois espèces.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici