Après les quelques 1 000 tonnes de pétrole échappées du Wakashio au large de l’Île Maurice, l’ancienne ministre de l’environnement Corinne Lepage appelle à l’interdiction de la circulation des bateaux en mauvais état au niveau international, en s’appuyant sur les règles établies en Europe après le naufrage de l’Erika en 1999. 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici