Invité lundi 17 août sur franceinfo, Sébastien Sauvage, porte-parole de l’association environnementale Eco-Sud, redoute qu’une autre partie du bateau se brise à son tour et que 30 tonnes de fioul se déversent d’un coup.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici