Editorial. De plus en plus sensible au bien-être animal, l’opinion française voit dans cette question un sujet de débat politique et d’action publique. Le gouvernement y est plus réticent.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici