La mise en place d’une politique d’anticipation et de responsabilisation des citoyens à plusieurs niveaux permettrait de réduire le nombre de maladies chroniques, qui ont aggravé les effets du Covid-19, estime le cardiologue Marc Salomon dans une tribune au « Monde ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici