Des chercheurs ont organisé, dans une grande salle de concerts, une expérience avec plus de 2 000 volontaires afin de comprendre les contaminations dans ce type d’espaces et, in fine, proposer des solutions pour autoriser ces représentations culturelles.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici