Sept département sont désormais classés « vulnérabilité élevée », dont l’Hérault, où l’ARS s’inquiète de la multiplication de tests positifs dans un village naturiste.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici