Pour contrer la perte de rendement de la filière due à la maladie de la jaunisse, la ministre de la Transition écologique envisage la réintroduction d’insecticides, les néonicotinoïdes, interdits depuis 2018. Il est temps d’instaurer dans la loi la primauté des enjeux écologiques sur l’économie.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici