Selon Médecins sans frontières (MSF), l’évolution incertaine de l’épidémie oblige les acteurs de santé et les humanitaires à « sortir des modes opératoires traditionnels ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici