« On peut se demander si l’hospitalisation en réanimation n’a pas été conditionnée [au pic de la pandémie de Covid-19] par l’âge, du fait d’une sorte de tri opéré à tous les niveaux de la chaîne de soins », s’inquiète Jacques Latarjet, anesthésiste-réanimateur et ancien chef du service des grands brûlés à l’hôpital Saint-Joseph Saint-Luc de Lyon.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici