Emmanuel Macron a décidé de suspendre la chasse à la glu pour les grives et les merles, mais uniquement «cette année». Ne se conformant ainsi que timidement et partiellement au droit européen. Et continuant à autoriser d’autres méthodes de chasse dites «traditionnelles», mais jugées cruelles par les défenseurs des oiseaux.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici