Emmanuel Macron a décidé de suspendre la chasse à la glu pour les grives et les merles, mais uniquement «cette année». Ne se conformant ainsi que timidement et partiellement au droit européen. Et continuant à autoriser d’autres méthodes de chasse dites «traditionnelles», mais jugées cruelles par les défenseurs des oiseaux.

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici