Invasifs et complexes à réaliser correctement, les prélèvements nasopharyngés pourraient être complétés par le recueil de salive. Mais l’évaluation de ces tests n’est pas encore achevée.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici