Dans ce contexte, Emmanuel Macron a défendu vendredi le port du masque, « une contrainte raisonnable » pour « ralentir la circulation du virus » et permettre « à l’activité économique de repartir dans de bonnes conditions ».

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici