Le premier ministre s’est invité à la cérémonie d’ouverture du Festival du film francophone, vendredi 28 août, afin de rassurer une profession fragilisée.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici