Depuis fin juillet, les antimasque donnent de la voix dans les rues de Québec ou de Montréal, encouragés par une nébuleuse de mouvements complotistes à l’audience croissante.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici