Le projet de Veolia de racheter son concurrent historique servirait les intérêts de la transition écologique tout en permettant de mieux faire face à la concurrence mondiale, estime son PDG. Pour passer les réserves de l’antitrust, l’activité de la Lyonnaise des Eaux serait cédée à Meridiam. Suez s’oppose à cette offre porteuse de “grandes incertitudes” selon son conseil réuni lundi.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici