L’ancien ministre déplore que ce soit le président qui fasse les annonces. Il ajoute que l’action de sa successeur Barbara Pompili, “très compétente”, sera jugée “sur la longueur”.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici