L’ancien ministre déplore que ce soit le président qui fasse les annonces. Il ajoute que l’action de sa successeur Barbara Pompili, « très compétente », sera jugée « sur la longueur ».

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici