Une enquête avait été ouverte fin août par le parquet de Paris après que l’office français de la biodiversité (OFB) avait constaté une «suspicion de pollution de la Seine par une entreprise de travaux publics».

Liberation.fr

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici