La baisse du nombre d’amendes pour crimes contre l’environnement en forêt s’est accentuée en 2020 au Brésil : entre janvier et juillet, elles ont diminué de 40 % par rapport à la même période en 2019. Leur plus bas niveau en dix ans. Dans le même temps, la déforestation continue d’augmenter.

Lire l’article complet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici