La pandémie laissera de profondes séquelles sur le tissu économique et social, au risque d’affaiblir la croissance potentielle de certains pays européens, explique la journaliste du « Monde » Marie Charrel dans sa chronique. Mais les gouvernements peuvent limiter les dégâts s’ils calibrent correctement leurs mesures d’urgence et de relance.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici