Un arrêté préfectoral vise à autoriser l’élimination de renards qui, selon la préfecture, sont trop nombreux et sont néfastes. Pour la seconde fois, des associations contestent la décision.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici