Il s’agit d’une nouvelle indication que la course au vaccin est lancée à toute allure dans le pays le plus touché par la pandémie, avec plus de 185 000 morts.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici