Il s’agit d’une nouvelle indication que la course au vaccin est lancée à toute allure dans le pays le plus touché par la pandémie, avec plus de 185 000 morts.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici