Alors que les dérogations autorisant encore l’usage de certains de ces pesticides devaient prendre un terme à l’été 2020, le gouvernement ouvre une brèche dans l’espoir de sauver la filière sucrière. 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici