L’entrepreneur André Loesekrug-Pietri s’interroge, dans une tribune au « Monde », sur la pertinence des choix d’investissement des 100 milliards d’euros : seront-ils consacrés aux secteurs d’avenir ou aux industries du passé ? Cette crise mondiale est une occasion unique de préparer notre société aux enjeux de demain.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici