L’entrepreneur André Loesekrug-Pietri s’interroge, dans une tribune au « Monde », sur la pertinence des choix d’investissement des 100 milliards d’euros : seront-ils consacrés aux secteurs d’avenir ou aux industries du passé ? Cette crise mondiale est une occasion unique de préparer notre société aux enjeux de demain.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici