Au large des îles Galápagos, cette flotte chinoise de 340 navires de pêche épuise les ressources de l’archipel depuis des années. Les habitants dénoncent une véritable catastrophe pour la biodiversité.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici