En juillet, le gendarme des données personnelles avait mis en demeure le gouvernement de corriger l’application de suivi des contacts avec les malades du Covid-19. A la suite des améliorations apportées, la procédure est désormais close, annonce la CNIL.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici