dimanche, novembre 27, 2022

Dans les laboratoires d’analyse : « Il faudrait des journées de trente-six heures ! »

Depuis que le dépistage du Covid est possible sans ordonnance, les biologistes, débordés par la demande, sont en surchauffe. Ils réclament de rétablir des priorités parmi les personnes testées, ainsi que des moyens humains et matériels.

 

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici