Plus de 80 % des porcelets français sont castrés sans anesthésie, pratique qui sera interdite en 2022. Le ministère s’interroge sur les solutions de remplacement, mais le plus simple serait de ne plus castrer du tout. Sauf que la filière coince. Enquête.

Lire l’article

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Postez votre commentaire ici
Entrez votre nom ici